fbpx

Click&Collect, Web2Store, Drive mais qu’est ça veut dire ?

L’arrivée de la crise sanitaire a bousculé les pratiques en terme de commerce. Le confinement oblige les commerçants a se digitaliser pour continuer à vendre leurs produits.

Des termes anglais sont maintenant utilisés pour définir ses nouveaux modes de vente : Click&Collect, Drive, Click&Go.

Mais que veulent dire ces termes ?
Click & Collect est un terme invité par la société Argos au début des années 2000. Le click and collect est un service proposé aux consommateurs leur permettant de réserver ou de commander des produits en ligne avant de les retirer directement dans une boutique.

Qu’est-ce que le click and collect ?
Également appelé « Click and pick up », ce terme signifie « Cliquer et Prendre ». Ce mode de vente permet au client de réserver en ligne un ou plusieurs produits disponibles en magasin, ce qui signifie que l’enseigne dispose de la capacité technique de gérer ses stocks en temps réel. Le click and collect ne doit pas être confondu avec le retrait en magasin qui, lui, met à la disposition du consommateur des produits sous quelques jours dans un point relais. Le service fonctionne à partir d’une page produit, sur laquelle le client sélectionne les produits qu’il souhaite réserver gratuitement en magasin. Une fois son choix effectué, l’internaute est informé par une fenêtre pop in des magasins de proximité qui possèdent le produit dans leur stock. Si l’une des adresses lui convient, le client indique le magasin dans lequel il souhaite se rendre pour retirer son produit.

Qu’est ce que le Web 2 Store ?
Ce terme veux dire « Toile vers Magasin » en français. Cela indique le processus d’intéresser un client sur le site Web et de l’amener à venir en magasin pour acheter. Ce n’est pas trop la pratique indiquée pendant cette période de confinement car normalement, sauf pour certain, il n’est pas permis de venir dans un magasin.

Qu’est ce que le Drive ?
Le mot ‘Drive’ fait son entrée dans le dictionnaire Le Petit Robert (ed. 2019). Bien qu’il soit issu d’un anglicisme, il est devenu un nom commun largement employé et répandu en France et au sein de la langue française. Ce mot reflète désormais une évolution sociétale et un mode de consommation qui a dépassé sa phase embryonnaire et atteint sa maturité. Cette année le chiffre d’affaires des Drive atteindra les 5 milliards d’euros ! C’est l’abréviation de Drive’In. C’est le service permettant de retirer une commande tout en restant à bord de son véhicule. Il n’y a plus de magasin mais un entrepôt avec une zone de retrait accessible aux voitures.

Mais alors, comment appeler cette nouvelle pratique des commerçants de vendre à la porte de leur magasin ? Aucun de ses trois termes ne convient et sont galvaudés dans cette configuration.

Alors, il faut inviter un nouveau terme : Le e-commvid associé à cette période particulière. le walk’in puisque les clients sont à pied pour retirer ou acheter leurs produits au pied des magasin ?

Dans tous les cas, nous devons nous adapter aux contraintes de cette crise pour continuer à faire vivre nos commerces.

Soyez innovants et courageux !